l’ Alaska

Share:

L’Alaska est le plus grand état de tous les États-Unis avec une superficie de plus de 1,5 million de kilomètres carrés, soit 1/5 de la superficie complète des 48 États-Unis du continent nord-américain et une superficie égale a 3,3 fois la France.

L’Alaska a une population de 610 000 personnes et sa capitale est Juneau (population 31 000).
alaska

L’Alaska en chiffres :

glacierL’Alaska possède plus de 3 millions de lacs d’eau douce, dont 94 d’une superficie de plus de 250 kilomètres carrés. Plus de 100.000 glaciers recouvrant à peu près 5 % de tout l’État ou représentant plus de 60.000 kilomètres carrés de glace creusant des vallées dans les chaines montagneuses.

 

3.000 rivières, dont la plus grande étant la rivière « Yukon » qui prend sa source au Canada, dans le territoire du Yukon, d’où son nom, et qui coupe horizontalement tout l’État d’Alaska en deux sur une distance de 3.676 kilomètres de long.elle se jette dans la mer de Bering, au sud de la ville de  Nome.

Brook RangeNome

2.000 îles, dont 1.800 îles principales ont été dénombrées. La plus grosse étant l’ile de Kodiak avec plus de 9.000 kilomètres carrés, située au sud-ouest du Cook Inlet.

Mt McKinleyLa montagne la plus haute de tout le continent nord-américain se trouve juste au centre de l’état, dans le Park National de Denali. C’est le mont McKinley s’élevant à 6.194 mètres.

 

 

 

Histoire générale de l’Etat d’Alaska

L’état d’Alaska a été acheté par le Président Andrew Jackson le 30 mars 1867 au Tzar de la Russie pour la somme de 7,2 millions de dollars, la Russie voulant se débarrasser de ses terres sans valeur à l’époque, car trop éloignées et trop difficiles à exploiter.

SitkaDès 1872, après de nombreux voyages effectués par des explorateurs américains, de l’or est découvert aux abords de la ville de Sitka, située sur la Péninsule sud-est de l’Alaska, le long du territoire Canadien.

 

En 1878, les premières usines de mise en boite de saumon s’implantent à côté de la ville de Sitka qui voit son économie grandir.

un chercheur d 'orDe 1897 à 1900, la découverte de l’or dans les territoires du Yukon, au Canada, va attirer beaucoup d’explorateurs venant de tous les coins des États-Unis.Cette ruée vers l’or poussera certains à monter jusqu’au village indien de Nome, sur la côte ouest de l’Alaska, et à découvrir de l’or sur les plages, faisant ainsi démarrer l’économie du village.

 

L’Alaska va doucement se développer jusqu’au début de la Deuxième Guerre mondiale, ou les États-Unis commencent à développer des bases militaires et des constructions de forts, routes et autres infrastructures afin d’empêcher les Japonais de prendre possession des territoires.

nome

Ce n’est qu’en 1959 que l’Alaska est enfin reconnu comme État des États-Unis, et non plus comme un simple territoire. Le 27 mars 1964, le plus grand tremblement de terre d’une force de 9,2 sur l’échelle de Richter, le « Good Friday Earthquake  » frappe le sud central de l’Alaska durant plus de 3 minutes. On y dénombre 131 victimes ainsi que d’innombrables dégâts matériels sur tout le territoire.

le pipeline qui traverse l'Alaska du nord au sudEn 1968, la plus grande découverte de pétrole et de gaz naturel de l’histoire américaine est faite dans la baie de Prudhoe sur les côtes nordiques de l’Alaska.

 

Dès 1969, le projet grandiose de la construction de l’aqueduc pétrolier traversant tout l’état du Nord au Sud est déposé. Un budget de plus de 900 millions de dollars est développé pour la construction de 1.280 kilomètres d’aqueduc reliant la ville de Valdez dans la baie de Prince William Sound. Le choix de la ville de Valdez a été porté sur le fait que la baie de Prince William Sound reste complètement libre de glaces toute l’année. La construction commença dès 1974 et prendra 3 ans pour compléter le travail.

Dix stations de pompage sont réparties sur les 1.280 kilomètres d’aqueduc de 1,05 mètre de diamètre; afin de ne pas défigurer le paysage géologique et naturel, certains tronçons seront enterrés ou surélevés à une hauteur de 3 mètres du sol.

En 1979, le President Jimmy Carter acquiert 56 millions d’acres des terres nationales pour créer 17 nouveaux refuges et habitats naturels afin de préserver et de garder les grands espaces de l’Alaska leur état sauvage.

En 1980, l’état d’Alaska vote le refus d’impôt sur le revenu, et décide de rembourser les habitants de tous les impôts prélevés précédemment, sous forme de dividendes annuels. Cette décision est unique à l’état d’Alaska, et fait partie maintenant de l’économie locale. Aucun autre état des États-Unis ne peut offrir l’équivalent.

De plus, afin de compenser l’expansion démographique, presque 80% des revenus des placements financiers sont distribués chaque année à tous les habitants et les 20% restant sont réinvesti afin d’augmenter le capital principal pour procurer de plus gros revenus d’intérêt chaque année.

ValdezEn 1989, la catastrophe du pétrolier « Exxon Valdez » va couter la vie à de nombreux animaux marins dans la baie de Prince William Sound et va recouvrir plus de 288 kilomètres de côte. La plus grosse catastrophe pétrolière au monde prendra plus de 2 ans et demi de nettoyage et plusieurs millions de dollars de dépenses.

 

C’est aussi l’année ou les records de températures les plus basses sont enregistrés et durent pendant plusieurs semaines.Les Soviétiques en profiteront pour visiter l’Alaska en traversant la mer de Bering en chien de traîneau.

 

Mont SpurMont SpurEn 1992, l’éruption du mont Spur, sur les côtes nord du Cook Inlet, enverra un énorme nuage de cendres chaudes sur la ville d’Anchorage, recouvrant la ville de 11 cm de cendres noires.

 

 

anchorageEn 1996 dans la région nord-est d’Anchorage, le plus gros feu de forêt se déclare près des habitations du nord du lac de Big Lake, il  détruisit plus de 8,8 millions de dollars de matériel, de maisons , d’infrastructures et d’équipements routiers.

 

incendie pres de Big Lake    incendie pres de Big Lake

big Lake

L’économie de l’état d’Alaska

Aujourd’hui, l’économie de l’Alaska est basée sur la production du pétrole, du gaz naturel, du bois, des mines d’or, d’argent et de cuivre, ainsi que l’économie industrielle de la pêche et du tourisme.

Il y a environ 610.000 habitants répartis irrégulièrement sur tout le territoire de l’Alaska, dont 280.000 résidents vivant à Anchorage et 50.000 vivant dans les proches alentours (Matanuska Vallée, Susitna Vallée, Whittier, et la région du Turnagain). La péninsule de Kenai regroupe à peu près 42.000 habitants; plus de la moitié de la population générale de tout l’état vie dans la région sud centrale.

Achetez de belles affiches dans notre boutique

Previous Article

Photos du camp des ecorces au Canada

Next Article

Pourquoi les aurores boréales ont elles plusieurs couleurs ?

Continuez votre lecture avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *