Iditarod : la dernière course de Nicolas Vanier en DVD

Share:

Mon avis sur le DVD de Nicolas Vanier

Dans le film « Iditarod », Nicolas Vanier nous propose de le suivre dans la préparation, l’entrainement de ses chiens ainsi que tout le long de la course de traineau la plus dure du monde : L’iditarod qu’il a couru en mars 2017
Une course qui a un goût particulier pour lui, car ce sera sa dernière grande aventure en temps que Musheur. Pas de suspense puisque la course a eu lieu l’année dernière et nous savons que Nicolas est brillamment arrivé en 36 positions avec 14 de ses chiens.

Il a pris le départ avec 15 des siens et Sweet, une chienne que son ami Nicolas Petit lui a prêtée.

Ce film est magnifique, la beauté des paysages de l’Alaska est époustouflante.
Le documentaire est composé d’images d’entrainement post course, de la course elle-même ( un peut trop peu à mon goût), mais aussi d’image d’autres expéditions que Nicolas a effectué dans le passé.
Des images que les fans du musher connaissent déjà. Mais ce film est fait pour le grand public, la preuve sa diffusion TV sur tf1 le 24 démembre.

Le film est raconté par l’actrice Cecile de France, je n’ai pas spécialement apprécié la voie off, car j’ai eu l’impression que c’était fait pour un jeune public.
J’ai déjà remarqué cela dans les derniers DVD de Nicolas Vanier, beaucoup de redits, d’explication pour les néophytes… Alors oui la qualité est bien meilleure que les films de ses premières expéditions, mais on a plus la même intensité des aventures je trouve, on est moins en immersion.
Par exemple ici, j’airai voulu beaucoup plus d’images et de ressentie de la course et moins de flash-back de ses anciennes expéditions. Ce DVD est filmé comme sa biographie en fait.

Cela n’empêche que j’ai adoré retrouver Nicolas dans cette grande aventure et j’espère au plus profond de moi qu’il y en aura d’autre.


DVD Iditarod

DVD Iditarod
8.6

L'HISTOIRE

8.6 /10

Cons

  • Date de sortie du DVD : 5 décembre 2017
  • Durée : 90 minutes
  • blueRay: 14.99€ / DVD: 11.81 €
  Next Article

L’iditarod 2017 de Nicolas Vanier

Continuez votre lecture avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *